Page d'accueil du site Reseau43    

Aller à

login  SE CONNECTER

a  r  CH  i  p  e l s

Mutualisons nos forces pour les activistes du climat

MENU 

 

Financement

L'association arCHipels a pour vocation de soutenir les activistes du Climat. Soutenez-nous !

Association arCHipels, ch. de Mémise 8, 1800 Vevey
Banque Alternative Suisse
IBAN : CH04 0839 0036 7366 1000 5
Faire un don (avec Paypal)

 

 

 

ActionClimat.ch

Création d'un Observatoire de la désobéissance civile pour recenser les actions liées au climat, leurs conséquences et parfois victoires judiciaires, les éléments employés tant dans l'action que dans la défense de ces causes essentielles.

Les réalisations

MaintenantOnEstLa.ch

Production d'un clip avec 4 organisations climatiques
sur une chanson d'Henri Dès.

Soutien aux joueurs de tennis du Credit Suisse

  • Organisation de la table ronde du 7 janvier au Théâtre de Vidy avec tous les témoins.
  • Prise en charge des frais des procès de janvier et de septembre : venue des témoins, repas de midi avec les avocats et les prévenus, etc.
  • Financement par Greenpeace et Pain pour le Prochain de la traduction du document écrit, pour appuyer la défense, par 21 climatologues de niveau mondial dénonçant l'inaction de la Suisse.
    (texte en 3 langues sur LausanneActionClimat.ch).
  • Financement des frais pour l'appel au Tribunal Fédéral.

#RogerWakeUp
le climat fait sortir Roger Federer de sa réserve

Le Tweet Storm #RogerWakeUp a été lancé en collaboration avec BreakFree Suisse : relais organisés avec la Grève du Climat International, Greenpeace International, 350.org, etc. ainsi que des des influenceurs indiens et européens.

Lancé le 8 janvier à 10h lors du deuxième jour du procès du LAC, le hashtag est trend numéro 1 en Suisse dès 13h. Il le restera encore jusqu'à la fin de la journée suivante. A 14h, un tweet de Jean-Pascal van Ypersele, ancien vice-président du GIEC et témoin au procès, est retweeté par Greta Thunberg. "Greta Thunberg s'en prend à Roger Federer" titre 24 heures relayé par les médias internationaux du New York Times au New Zealand Herald en passant par l'Equipe ou Gente en Espagne.

Le 11 janvier, pour la première fois de sa carrière, Roger Federer répond publiquement à une attaque sur l'un de ses sponsors.

Le hashtag est mentionné dans le jugement : "Non seulement les médias ont largement couvert l'affaire, en particulier en raison de son développement judiciaire, mais encore le public s'en est largement emparé puisque, par exemple, le #RogerWakeUpNow est provisoirement arrivé en tête des hashtag suisses sur les réseaux sociaux, avec le récent résultat que l'on connaît."

discreditSuisse.ch
Credit Suisse rate sa censure

Toujours en collaboration avec BreakFree Suisse, le site discreditSuisse.ch a été créé en trois jours pour répondre au Communiqué de presse du Credit Suisse du 13 janvier. Par exemple, une déclaration largement reprise dans la presse stipulait qu’il « ne financerait plus les centrales à charbon. » ; discreditSuisse.ch rapelle que la banque n’a accordé sur les 20 dernières années que deux financements directs à la construction de centrales à charbon, en 2006 et 2007.

Fin avril 2020, le propriétaire du nom de domaine discreditSuisse.ch reçoit un courriel de Support global IP action AG lui demandant de « supprimer le contenu et désactiver la zone de ce nom de domaine » car « Il s'agit d'une URL diffamant la marque et le nom de notre client (Credit Suisse Group AG). ».

Pour contrecarrer cette menace, en 3 jours, arCHipels a invité 32 personnalités à devenir co-propriétaires du site en achetant les noms de domaines discreditSuisse-xxx.ch.
Une vidéo de Thomas Wiesel (50'000 vues en 24 heures) propose à tout le monde de rejoindre le mouvement.

Stephan Eicher réserve discreditSuisse-692.ch.

Interrogés par lematin.ch il semblerait que «Global IP action a fait une erreur».

Ou comment, ensemble, on peut simplement faire exister une vérité.