login  SE CONNECTER

DIVEST VAUD

POUR QUE NOS RETRAITES RESPECTENT LA PLANETE

Pour nos retraites

Investir l’argent de nos retraites dans des entreprises qui creusent toujours plus loin, plus profond et de manière toujours plus risquée pour extraire un carbone qui doit absolument rester dans le sous-sol si l'on veut respecter l'accord de Paris. Ce choix de plus en plus risqué est de moins en moins payant.

En Suisse, la caisse de pension Nest, qui n’a jamais investi dans l’industrie des énergies fossiles, affiche les meilleures performances du classement des caisses de pension depuis plusieurs années.

Source : SontagsZeitung. Indice CS CP : l’indice Credit Suisse des caisses de pension (indice composé à partir de performances réelles de caisses de pension): 4.3%.

 

Dire que placer son argent dans les entreprises d'énergie fossile est de plus en plus risqué n'est pas une vue de l'esprit. Il y a des raisons très fortes de l'affirmer. Voici pourquoi :

  • La Norvège prévoit de bannir les voitures à combustion de son territoire en 2025. D’autres pays vont suivre. Or, 25 % du pétrole consommé dans le monde sert à faire rouler des voitures.
  • La Suède mène une politique zéro fossile d’ici 2045. En Suisse, l’Initiative des glaciers vise zéro fossile d’ici 2050. D’autres pays vont suivre.
  • L’Espagne a décrété la fin de son exploitation des mines à charbon en 2020. L’Allemagne en 2035. Cela arrivera sûrement plus vite.
  • De plus en plus d’entreprises d’assurances refusent d’assurer les centrales à charbon et les mines. Ce qui rend l’accès au crédit de plus en plus cher.
  • Aux Etats-Unis, une nouvelle vague de procès juridiques vise les majors des énergies fossiles. Des villes et des Etats exigent de ces entreprises qu’elles assument une partie des frais des conséquences du changement climatique. Il suffirait qu’un seul de ces procès aboutisse pour que les cours des actions s’effondre à l'instar des actions de Bayer/Monsanto pour des raisons similaires.